Retour au blog
29 juin 2020

Comment préserver notre environnement en voyage ?

Parce qu'il accentue la pollution de notre environnement, le voyage est de plus en plus décrié. Pourtant, il est une manne économique pour de nombreux pays et pour certains, il serait impensable de ne plus accueillir de voyageurs. Heureusement, grâce à la prise de conscience des professionnels du secteur mais aussi des voyageurs eux-mêmes, il est possible de combiner les deux. On vous explique comment préserver notre environnement pendant un voyage.

Préserver notre environnement en voyage en privilégiant des moyens de transport qui polluent le moins possible

undefined

Partir en voyage, quelle que soit la destination, implique forcément d'utiliser un moyen de transport. Et en haut de la liste figurent la voiture et l'avion. Mais à défaut d'être les plus pratiques, ils ont un incontestable défaut : ils polluent énormément. Pour préserver notre environnement, mieux vaut donc privilégier le train, le vélo ou le car. Sinon, voici deux conseils pour les trajets en voiture : empruntez les routes secondaires pour rouler moins vite et évitez la climatisation autant que possible. Le covoiturage est également un bon moyen pour rouler de façon écoresponsable.

Mais qu'en est-il des destinations lointaines ? Doit-on se priver de ces pays où le moyen de transport le plus rapide pour s'y rendre est l'avion ? Et si la voiture est plus économique que le train pour une famille ? Là aussi, est-on obligé de faire une croix sur un voyage pour éviter de polluer ? La réponse est non car il existe des solutions alternatives pour limiter les déplacements polluants en voyage. Par exemple, une fois installé sur votre lieu de vacances, privilégiez le vélo ou la marche. Si vous effectuez un road trip, pensez plutôt au train ou au car pour rejoindre vos différentes étapes.

Choisir un hébergement écoresponsable

Dans votre recherche d'hébergement pour vos vacances, misez sur les hébergements écoresponsables. Conçus pour s'intégrer harmonieusement dans la nature, construits avec des matériaux naturels, limitant leur consommation d'eau et d'électricité, proposant des produits locaux et de saison, ils sont dans la mouvance du tourisme durable et responsable. Hôtels, gîtes ou hébergements insolites, à vous de choisir. Bien sûr, votre démarche écologique ne s'arrête pas là. Prendre une douche au lieu d'un bain, ne pas laisser la lumière allumée, réutiliser la même serviette de toilette sont autant de gestes qui aident à préserver notre environnement en voyage.

Vous pouvez également décider de dormir chez l'habitant. Pour cela, deux possibilités : faire du couchsurfing ou bien louer le logement d'un particulier. Dans les deux cas, vous limiterez votre consommation d'énergie et préserverez davantage l'environnement.

Vivre local !

undefined

Eh oui, vivre local aide à la préservation de l'environnement. Comment ? En mangeant et en achetant local tout simplement. Ni plus, ni moins. De cette façon, vous contribuez à faire tourner l'économie locale et à protéger les ressources naturelles. Il n'y a rien de plus polluant que de faire exporter de la nourriture pour satisfaire les besoins de certains voyageurs. En outre, vous pourrez découvrir et déguster de nouvelles saveurs. Exit les restaurants de chaîne, direction les restaurants locaux ou les stands de rue, comme en Asie. La cuisine y est vraiment délicieuse et pour quelques euros seulement.

Le tourisme de masse, quant à lui, contribue à détruire les richesses et les ressources. Pour explorer une ville, une région ou un pays, faites appel à un guide local ou à un greeter. Plus intimistes, ces visites se font dans le plus strict respect de l'environnement.

Proscrire les activités polluantes pour préserver l'environnement

Elles sont nombreuses ces activités prisées des vacanciers mais qui nuisent considérablement à notre environnement. Jet ski, quad, balade en scooter, mini-croisière… font partie des attractions phares en voyage. Privilégiez des activités beaucoup moins polluantes comme la randonnée ou le vélo. Ce qui vous permettra en plus de profiter davantage des paysages qui se dévoilent au fur et à mesure de vos balades. Si vous voulez des sensations fortes, l'escalade, le kayak, le canyoning, la via ferrata ou encore le parapente, sont parfaits pour préserver l'environnement et vivre des moments forts en émotion en même temps.

Prendre soin de la faune et la flore

undefined

En voyage, on prend plaisir à découvrir une faune et une flore différentes de chez nous. En pleine nature ou dans des sites protégés, on guette, on hume et on s'extasie devant les beautés d'une nature souvent extraordinaire mais de plus en plus fragilisée. Il est donc important de préserver cet environnement avec des gestes simples :

  • ne pas toucher ni arracher les plantes et les fleurs,
  • ne pas s'approcher des animaux, ne pas leur donner à manger ni les toucher,
  • dans l'eau, attention à ne pas abîmer les coraux,
  • ne pas visiter les zoos ou les parcs animaliers douteux où les bêtes sont maltraitées…
  • … tout comme dans certaines attractions comme être pris en photo avec un tigre ou se balader à dos d'éléphant => à bannir absolument !!

Limiter ses déchets

Les déchets, l'un des fléaux de notre société qui contribue à la pollution de notre planète. En voyage, tout comme à la maison, il est possible d'y remédier en les réduisant. Tout d'abord, limitez autant que possible le plastique. En randonnée, optez pour une gourde à la place d'une bouteille d'eau. Pour vos courses, le sac en tissu ou réutilisable évite de repartir du magasin avec plusieurs sacs en plastique qui ne se recyclent pas. N'oubliez pas non plus de trier vos déchets dès que vous le pouvez. N'oubliez pas non plus de ramasser vos déchets lorsque vous pique-niquez.

De même, si vous possédez un smartphone, privilégiez les applications pour stocker vos documents de voyage. Nul besoin de les imprimer et, en plus, aucun risque de les perdre.