Retour au blog
20 avr. 2020

La Thaïlande, le pays du sourire

Pourquoi partir en voyage en Thaïlande ?

Pays le plus touristique d’Asie, la Thaïlande séduit chaque année des dizaines de millions de voyageurs. Cet engouement s’explique notamment par le fait qu’il est très facile de voyager à travers tout le pays. Mais pas seulement. Le coût de la vie est aussi très avantageux. Vous pouvez loger dans des hôtels tout confort sans vous ruiner !

On voyage en Thaïlande pour la diversité de ses paysages et sa richesse culturelle. Des plages paradisiaques du sud aux vallées verdoyantes des rizières du nord en passant par les villes et villages, où modernité et traditions se côtoient, la Thaïlande offre de multiples possibilités de découverte. De son époque glorieuse, il subsiste de nombreux sites dont certains sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’omniprésence de temples explique la place importante de la religion. Lors de votre voyage, il n’est donc pas rare d’assister à des cérémonies ou rituels.

Mais la Thaïlande c’est aussi une population chaleureuse et respectueuse, prête à vous rendre service. La barrière de la langue peut être un frein au premier abord mais sachez que l’anglais est parlé et compris partout, mis à part certaines régions reculées. Vous n’aurez donc aucun mal à communiquer. Les panneaux et les indications des principaux sites touristiques sont rédigés en anglais.

Enfin, la Thaïlande est un pays sûr, à l’exception des régions de l’extrême sud où il est fortement déconseillé de se rendre. Outre les recommandations habituelles de prudence et de vigilance, vous pouvez partir l’esprit tranquille. Et cela même avec vos enfants. Les Thaïs sont très protecteurs vis-à-vis de leur progéniture et le seront tout autant avec la vôtre. Dans tous les cas, il est quand même indispensable de consulter les conseils de voyage des autorités françaises.

Quels vaccins sont nécessaires lors d’un voyage en Thaïlande ?

La Thaïlande n’exige aucun vaccin obligatoire. Outre les vaccinations universelles (DTP, coqueluche, hépatite B), il est conseillé d’être également vacciné contre l’hépatite A. Si vous comptez séjourner dans une région rurale, il est indispensable de se faire vacciner contre l’encéphalite japonaise. De même, pour tout séjour long et/ou rural, pensez à celui de la rage. De même, un traitement contre le paludisme est recommandé pour un voyage dans les régions frontalières avec le Cambodge, le Laos et le Myanmar. Pour en savoir plus, consultez le site de l’Institut Pasteur.

Faut-il un visa pour un voyage en Thaïlande ?

Passport stamps becoming a thing of the past - News - The Jakarta Post

voyage en thaïlande
La chasse aux tampons sur les passeports !

Pour tous les séjours de moins de 30 jours, aucun visa n’est nécessaire pour voyager en Thaïlande pour les ressortissants français. Ces derniers doivent juste s’assurer que leur passeport est valable au moins 6 mois après leur entrée sur le territoire. Ils devront également justifier d’un billet A/R ne dépassant pas 30 jours sur place. Pour les voyageurs désireux de rester plus longtemps, ils doivent faire une demande de visa touristique (valable 60 jours) auprès de l’ambassade de Thaïlande à Paris.

Quand partir en Thaïlande ? Point sur le climat.

La Thaïlande jouit d’un climat tropical humide qui se caractérise principalement par une saison des pluies et une saison sèche. Par ailleurs, les températures sont agréables tout au long de l’année, entre 25 et 30 degrés, avec un pic de chaleur vers les mois d’avril-mai. Le pays étant très étendu, le climat n’est pas le même pour une même période, que vous soyez au nord ou au sud. Vous l’aurez compris, votre voyage en Thaïlande dépend donc de deux facteurs : votre date de départ et votre région de destination.

Dans le nord et le centre (Bangkok, Chiang Mai…), la saison des pluies dure de mai à novembre. Le reste de l’année, c’est la saison sèche qui domine avec une saison dite fraîche de novembre à février. En effet, à cette période, les températures nocturnes peuvent descendre en dessous de 10 degrés.

Le sud du pays, quant à lui, se divise en deux zones chacune découpée en deux saisons. La partie est, c’est-à-dire la Côte d’Andaman, voit sa saison des pluies aller d’avril à octobre (saison sèche de novembre à mars). Alors que sur la côte ouest, le Golfe de Thaïlande, elle se déroule de septembre à décembre (saison sèche de janvier à août). Ainsi, Phuket est plus agréable entre novembre et mars, tandis que les îles de Samui, Tao ou Phangan connaissent un pic de fréquentation dès le mois de mars jusqu’au mois d’août.

Qu’emporter dans votre sac pour votre voyage en Thaïlande ?

Des tenues vestimentaires légères sont les seules choses à mettre dans votre sac avant de partir en Thaïlande. D’une part parce que les températures sont agréables à n’importe quelle période de l’année et parce que l’humidité ne fait pas bon ménage avec des vêtements trop serrés ou trop chauds. Et puis sachez que s’il vous manque quelque chose, vous pourrez toujours acheter sur place à des prix défiants toute concurrence.

Autre petit conseil, notamment pour les voyageuses : ayez toujours un paréo avec vous. Il vous sera bien utile pour visiter les lieux de culte où une tenue correcte est exigée. En effet, les épaules découvertes et les bas (jupes, shorts) trop courts ne sont pas tolérés.

Comment se déplacer lors d’un voyage en Thaïlande ?

What do you need to know before you take a Tuk-Tuk in Thailand

Le réseau routier est plutôt en bon état mais au vu de la très mauvaise place de la Thaïlande en termes d’accidents de la route, la conduite est plutôt proscrite pour les touristes. Heureusement, le pays est doté de bonnes infrastructures et équipements.

La Thaïlande par voie aérienne

Plus de 1 700 km sépare le nord du sud de la Thaïlande et environ 800 km d’ouest en est. C’est pourquoi, l’avion est l’un des meilleurs moyens pour traverser le pays. Les grandes villes sont bien desservies, aussi bien par les compagnies nationales Thaï Airways et Bangkok Airways que par les compagnies low cost comme Air Asia, Nok Air ou Lion Air pour les plus connues. En réservant à l’avance, vous pouvez bénéficier de tarifs très intéressants.

La Thaïlande en train

Plus confortable que le bus, le train est un bon moyen de transport pour se déplacer… seulement si vous n’êtes pas pressé. En effet, souvent sujet aux retards, il est bien plus lent que le bus mais vous permettra d’admirer les paysages qui défilent sous vos yeux. Il existe en outre trois catégories : la 3è classe, la moins chère et très inconfortable, la 2nde et la 1ère classe. Voyager en train vous donnera l’occasion de discuter et de partager avec les locaux.

La Thaïlande en bus

Le bus est un mode de transport économique qui vous permet de vous rendre à peu près partout en Thaïlande. Il existe par ailleurs des bus de nuit, un avantage pour éviter de perdre une journée sur la route. Pour acheter un billet de bus, rendez-vous dans les nombreuses agences en ville ou directement à la gare routière.

La Thaïlande en voiture ou en deux-roues

Avec un bon réseau routier, des infrastructures modernes et des panneaux en anglais, louer une voiture ou un deux-roues pourrait être intéressant. Pourtant, la Thaïlande est dans le haut du classement des pays où il y a le plus d’accidents de la route. Notamment pour les deux-roues. Les voyageurs ont tendance à vouloir faire comme les Thaïs : rouler sans casque tout en respectant que moyennement le code de la route. En outre, certaines motos ou scooters sont dans un état plus que moyen et sont loués sans assurance. A vous d’être vigilant au risque de devoir payer les réparations en cas d’accident. Et n’oubliez pas qu’en Thaïlande, on roule à gauche. Si vous décidez de louer une voiture, vous aurez besoin d’un permis international en plus de votre permis national.

Le coût de la vie en Thaïlande, quel budget prévoir ?

La Thaïlande est une destination bon marché, notamment pour l’hébergement et la nourriture. Destination phare des backpackers, vous trouverez facilement de quoi vous loger pour quelques euros. Bien évidemment, pour des hébergements de catégorie supérieure, le prix ne sera pas le même sans pour autant atteindre des sommes astronomiques. Ce sont en réalité les activités et le billet d’avion qui représentent la plus grande partie de vos dépenses.

Comment gérer son argent en Thaïlande ?

Excepté dans les hôtels et éventuellement dans les hauts lieux touristiques, la carte bancaire est très peu utilisée en Thaïlande. Vous devez donc vous munir d’espèces. Les distributeurs de billets, appelés ATM, ne manquent pas et vous en trouverez même dans les petites villes. Dans un premier temps, retirez de l’argent à votre arrivée à l’aéroport ou changez vos euros en baths dans l’un des bureaux de change.

Quels sont les incontournables d’un voyage en Thaïlande ?

La Thaïlande est riche en paysages, lieux culturels et traditions. Voici les 10 incontournables d’un voyage en Thaïlande.

Visiter la trépidante Bangkok

https://www.telegraph.co.uk/content/dam/Travel/Destinations/Asia/Thailand/Bangkok/talad-rod-fai-market-bangkok-shopping-lead-image.jpg

Bangkok est une étape obligatoire pour tout voyage en Thaïlande. Cette ville pleine de contrastes offre de nombreuses possibilités de visites et de découvertes. Tout d’abord, la capitale possède nombre de trésors architecturaux, comme en témoignent certains temples. Citons par exemple le Wat Arun, le Wat Pho et son immense bouddha couché, ou encore le Wat Phra Kaeo et le Grand Palais. Ensuite, imprégnez-vous de l’ambiance et du mode de vie des Thaïs en explorant les marchés flottants ou en naviguant dans les klongs, ces canaux qui traversent Bangkok. Enfin, perdez-vous dans les ruelles de Chinatown et goûtez à la fameuse street food qui envahit les rues dès le soleil couché. La chaleur de Bangkok vous accable ? Direction l’un des immenses centres commerciaux pour un peu de shopping.

S’arrêter quelques jours sur l’une des îles paradisiaques de Thaïlande

La Thaïlande possède de nombreuses et très belles îles avec chacune leur caractère. Du côté de la mer d’Andaman, vivez au rythme effréné de Phuket, la plus grande et la plus animée de toutes. Pour une ambiance plus familiale, Koh Lanta conviendra davantage aux voyageurs avec enfants. Entre les deux, Koh Phi Phi est un véritable paradis pour les plongeurs avec ses eaux turquoise. Du côté du Golfe de Thaïlande, trois îles se démarquent : Koh Tao, là aussi le lieu de rendez-vous des plongeurs amateurs et professionnels, la très convoitée Koh Samui et enfin Koh Phangan, célèbre pour sa full moon party.

Se rendre dans la capitale culturelle du nord de la Thaïlande : Chiang Mai

Ville phare du nord de la Thaïlande, Chiang Mai a conservé un côté très traditionnel qui fait tout son charme. Explorez les nombreux temples et flânez ensuite dans les marchés de nuit. Autour de Chiang Mai, les paysages de rizières sont un régal pour les yeux. C’est également d’ici que vous partirez pour l’un des nombreux treks afin de découvrir une Thaïlande authentique.

Pour plus d’informations sur les choses à faire à Chiang Maï, lisez notre article dédiée à cette ville du Nord de la Thaïlande !

Partir à la découverte de cités royales d’Ayutthaya et de Sukhothai

Ancienne capitale du Siam (l’ancien nom donné à la Thaïlande), Ayutthaya est un véritable musée à ciel ouvert. C’est pourquoi il n’est pas étonnant qu’elle ait été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Pour partir à la découverte des nombreux temples disséminés ici et là, le meilleur moyen est d’enfourcher un vélo.

Autre lieu gorgé d’histoire, Sukhothai mérite également le détour pour la beauté de ses temples âgés de plus de 800 ans. Egalement classé par l’UNESCO, cette ancienne capitale royale est un trésor culturel, miroir de la gloire passée de ses dirigeants.

Stimuler vos papilles avec la cuisine locale

Goûteuse et relevée, aux saveurs multiples, la cuisine thaïe est mondialement réputée. Et il n’y a pas que dans les grands restaurants qu’elle se déguste, bien au contraire. Les petites gargotes accostées sur le bord des trottoirs proposent des plats tout aussi savoureux et pour une somme dérisoire. C’est un incontournable d’un voyage en Thaïlande.

Visiter un sanctuaire pour les éléphants

Véritable symbole depuis des siècles, l’éléphant est omniprésent en Thaïlande. Pourtant, le nombre de pachydermes est en net déclin à cause de l’une des attractions touristiques phares du pays : la balade à dos d’éléphant. Subissant des tortures physiques insoutenables, nombre d’éléphants meurent chaque année. Des associations ont vu le jour pour sauver ces fragiles mastodontes, les soigner et les reconstruire.

Kanchanaburi

Ce nom ne vous dit rien ? Et pourtant, c’est l’endroit où se trouve le célèbre pont de la rivière Kwai rendu célèbre par le film éponyme ! Néanmoins, Kanchanaburi attire surtout pour ses activités et sports de plein air comme les randonnées ou le kayak. Ne manquez pas non plus le parc d’Erawan et ses 7 piscines naturelles aux couleurs enchanteresses.

Les parcs nationaux

La Thaïlande possède plusieurs parcs nationaux dont certains méritent que l’on s’y attarde un peu plus. Le plus renommé et le plus grand est le parc de Khao Yai au nord-est de Bangkok. Avec une faune et une flore riches, il a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous avez également le parc de Khao Sok et sa jungle épaisse où cascades et falaises calcaires créent un ensemble harmonieux. Les parcs nationaux maritimes des îles Surin et des îles Similan de la mer d’Andaman sont, quant à eux, réputés pour leurs splendides fonds marins.

Les massages thaï

Vous ne pouvez pas venir en Thaïlande sans vous faire faire un massage. Véritable institution, on trouve des salons de massage un peu partout et même sur les plages.

Le muay-thaï

Un voyage en Thaïlande, c’est aussi avoir l’opportunité de découvrir le sport emblématique du pays. Odysway vous propose une expérience de muay-thaï, en immersion dans la culture locale : boxer dans les rizières en Thaïlande. Pendant une semaine, recevez le meilleur entraînement de boxe thaï avec un combattant professionnel dans les forêts du nord de la Thaïlande.