Retour au blog
21 sept. 2020

À la rencontre de ceux qui vivent en harmonie avec la nature

De par leur mode de vie ou leur métier, des hommes et des femmes ont fait le choix de cohabiter avec la nature. Besoin d'être au grand air, de fuir une vie urbaine bien trop stressante, de préserver les ressources d'une nature de plus en plus fragilisée, telles sont les raisons qui poussent de plus en plus de personnes à vouloir une existence plus proche de la terre. Mais qui sont-ils ? Partons ensemble à la rencontre de ceux qui vivent en harmonie avec la nature.

Au cœur de la nature avec son troupeau, le berger chérit son environnement

undefined

Berger. Voilà un bel exemple de choix de vie pour être en harmonie avec la nature. Son rôle consiste à guider les bêtes lors des transhumances, à les soigner et, le cas échéant, à traire les brebis et fabriquer les fromages. Et même à aider à mettre bas : c'est l'agnelage. C'est le berger qui décide des parcours à emprunter à travers les montagnes ou les prairies. Une réelle connaissance de la nature environnante est donc indispensable pour que son troupeau ait suffisamment de quoi brouter et soit à l'abri des animaux sauvages.

Pour sa mission, dont la durée varie de quelques jours à plusieurs semaines, le berger n'a pour seuls compagnons que ses bêtes, son chien et… la nature ! A lui, les grands espaces où aucun bruit ne se fait entendre mis à part celui des bêtes qui paissent tranquillement.

Partager le quotidien d'un berger en transhumance vous tente ? Découvrez notre séjour avec un berger dans la magnifique vallée d'Aspe dans les Pyrénées.

 

Garde forestier, un métier pour vivre en harmonie avec la nature

undefined

Bien sûr, il existe plusieurs autres métiers qui permettent de vivre et d'être en osmose avec la nature. Parmi eux, citons celui de garde forestier. Ses missions sont nombreuses et axées autour de la prévention, de la sensibilisation et de la répression. Il est un peu la police des forêts. La surveillance de la nature et des êtres vivants qui y habitent est sa priorité. Grâce à ses connaissances sur la faune et la flore, il en mesure de détecter le moindre problème et ainsi d'y remédier. La grande partie de son travail se déroule donc en pleine nature tout au long de l'année.

Plein phare sur ces populations d'Europe qui vivent en harmonie avec la nature

En Roumanie, place aux traditions d'antan où la nature tient une place importante

undefined

La campagne roumaine ne ressemble à aucune autre campagne d'Europe. En effet, le temps semble s'être arrêté. Ici et là des petits villages aux maisons disséminées aux quatre vents, où les animaux vont et viennent tranquillement. Il n'est pas rare de croiser des carrioles tirées par des chevaux ou des paysans faucher encore à la main. Une bouffée d'authenticité où les habitants vivent en parfaite harmonie avec la nature.

Pour s'imprégner d'une telle ambiance, direction le village de Magura, en plein cœur de la Transylvanie. Niché entre les montagnes à 1 000 mètres d'altitude, il offre un véritable voyage dans le passé. Des maisons traditionnelles paysannes aux habitants en costumes d'époque, plongez dans la vie non moins singulière de ce village pittoresque. Ici, tout est local et artisanal grâce à la richesse de la nature.

Odysway vous emmène à Magura pour vous faire vivre un séjour en immersion empreint d'humilité et d'authenticité auprès d'une communauté paysanne au grand cœur.

Les Samis, dernier peuple autochtone d'Europe

undefined

Dans les contrées nord de la Scandinavie existe l'un des tout derniers peuples autochtones de notre continent. Les Samis sont l'exemple parfait d'une communauté qui vit en parfaite harmonie avec la nature. Installés depuis près de 10 000 ans sur ces terres, un mélange de lacs, de rivières, de toundra et de forêts, ils ont su s'adapter aux rudesses du climat. Créant un lien étroit avec la nature, leurs principales activités étaient la chasse, la pêche, la cueillette et l'élevage de rennes. Aujourd'hui, seul l'élevage subsiste même si les traditions et techniques ancestrales sont transmises aux jeunes générations. 

Cap sur le nord-ouest de l'Espagne où vit une communauté autonome en harmonie avec la nature

undefined

Au nord-ouest de l'Espagne, se trouve un village pas comme les autres. Matavenero ne compte en effet qu'une soixantaine d'habitants dont la particularité est de vivre en autonomie. Ils ont voulu dire stop à une société moderne et de (sur)consommation. Leur désir : être davantage en harmonie avec la nature et retrouver les plaisirs de la terre. Des tipis en bois, parfois construits de guingois certes, leur servent d'habitat. Pas d'équipements modernes ni de voitures, le four à bois produit du pain, la cuisine est partagée et chacun participe aux tâches communes. L'électricité provient de ressources renouvelables et les déchets sont bien sûr recyclés. Cultiver, nourrir les animaux, réparer ou construire rythme le quotidien de ce village atypique.

 

La permaculture ou comment s'inspirer de la nature pour être en totale concordance avec elle

undefined

La permaculture est un mode de culture s'inspirant du fonctionnement de la nature dans sa globalité. C’est-à-dire qu'elle prend en compte aussi bien les arbres que les plantes, les fleurs, les animaux etc. Elle est donc 100 % écologique puisqu'elle se base sur chaque élément ou source de vie naturelle. Pour faire simple, au lieu d'avoir recours à des produits chimiques pour lutter contre les nuisibles, elle va utiliser certaines fleurs ou plantes pour les éloigner. L'association des légumes entre eux est également l'un des principes de la permaculture. Cela permet par exemple d'éviter la propagation de maladies ou d'apporter davantage de nutriments.

La permaculture interpelle de plus en plus de cultivateurs, soucieux de produire et fournir en harmonie avec la nature des produits sains. Odysway vous propose un séjour permaculture dans un éco-centre pour apprendre cette culture écologique et biologique.