Retour au blog
08 juil. 2020

Comment voyager seul ?

"Mais c'est dangereux !", "Tu vas t'ennuyer", "Comment vas-tu faire s'il t'arrive un pépin ?", "En voilà une drôle d'idée !". Des phrases qui, parmi tant d'autres, ne cessent de tinter aux oreilles du voyageur solo. Pourtant, voyager seul ne relève pas de l'inconscience, bien au contraire. Par choix ou parce que l'occasion se présentait, partir en voyage sans autre compagnon que soi-même permet de se découvrir pleinement, de se fixer de nouvelles limites mais aussi, et surtout, s'ouvrir davantage aux autres. Halte donc aux idées reçues et voyons que voyager seul est finalement à la portée de tout un chacun.

Bien préparer son voyage en solo

Voyager seul nécessite un minimum de préparation, ne serait-ce pour éviter toute source de stress une fois sur place. Tout d'abord, bien choisir votre destination. Pour un premier voyage solo, un peu comme pour se faire la main, privilégiez un pays proche. Cela vous permettra d'accroître votre confiance en vous et votre capacité à vous débrouiller tout seul. Votre road trip dans le bush australien n'est donc que partie remise... Internet est une mine d'or pour dénicher toutes sortes d'infos : forums de voyage, blogs, guides en ligne… Vous trouverez absolument tout ce dont vous devez savoir pour voyager seul, notamment les arnaques à éviter. Une fois la destination choisie, apprenez quelques mots de la langue pour faciliter les échanges.

Ensuite, établissez votre itinéraire avec les différentes étapes puis donnez-en une copie à un proche (famille, ami). De cette façon, quelqu'un saura toujours plus ou moins où vous êtes, car n'oublions pas que les voyages réservent bien des surprises et que vous n'êtes pas à l'abri de bifurquer un peu de votre programme initial. Une fois votre itinéraire établi, estimez votre budget pour éviter tout problème d'argent sur place.

Voyagez léger ! Inutile de vous charger car n'oubliez pas que vous ne pourrez compter que sur vous-même pour porter votre sac à dos.

Pour éviter d'errer à la recherche d'un hébergement, alors que vous avez plusieurs heures de voyage dans les pattes, réservez au moins la première nuit. Cela vous permettra de vous poser et de vous familiariser plus rapidement avec votre nouvel environnement. Prévoyez un peu d'espèces pour régler les dépenses du premier jour (taxi, car, nourriture…).

Pour terminer, place à des choses plus pragmatiques mais essentielles pour voyager seul :

  • vérifiez que votre CB est acceptée à l'étranger ainsi que votre plafond autorisé,
  • assurez-vous ! Les frais médicaux peuvent être hors de prix,
  • scannez tous vos documents officiels, très utile en cas de perte ou de vol,
  • faites une liste de contacts utiles tels que le numéro de l'ambassade, votre assurance…

Voyager seul ne signifie pas forcément rester seul

Ce n'est pas parce que vous avez décidé de voyager seul que vous devez vous cloîtrer dans votre bulle. Sur la route de vos vacances, vous ne serez pas seul à vadrouiller et rappelons-le, les voyages sont propices aux belles rencontres. Rien ne vous empêche donc de prendre part à des visites en groupe. Et puis, il est parfois plus facile, en matière d'organisation et de sécurité, de partir à plusieurs que tout seul. En plus, c'est un bon moyen pour discuter, partager vos expériences, vos conseils et de créer un lien social. Tout comme l'autostop ! Pour quelques km ou quelques heures, les rencontres ne peuvent qu'être enrichissantes.

Dans cette optique, notre séjour "Marche en conscience et bivouac en pleine nature" est idéal pour songer à soi et partager avec les autres.

undefined

Vous avez également la possibilité de dormir en auberge de jeunesse. En plus d'être économique, vous aurez l'occasion de côtoyer des voyageurs du monde entier, de vous faire des amis, d'envisager même de faire un bout de route ensemble, sans que cela ne nuise à votre envie de voyager seul. Le couchsurfing est aussi un bon moyen pour ne pas rester tout le temps seul ou pallier la crainte de la solitude.

Comment profiter de son voyage solo ?

Pour profiter pleinement de cette expérience, vous devrez passer outre certaines habitudes ou appréhensions. Par exemple, comme manger seul au restaurant. Ce n'est jamais agréable d'être observé, mais qu'importe, cela ne doit pas vous couper l'appétit. D'ailleurs, pour mieux vous mêler à votre nouvel environnement, manger dans des petits restaurants, prenez les transports locaux, baladez-vous de préférence à pied. Tout cela favorise les échanges avec la population locale et vous promet des souvenirs mémorables.

Etre seul vous permet également de sortir des sentiers battus et de fuir les groupes de touristes. A vous les lieux secrets, loin de la foule. Etre seul, c'est aussi avoir la possibilité d'oser. D'oser quelque chose de nouveau, quelque chose que vous n'auriez peut-être pas fait en étant à plusieurs. Escalader, apprendre à cuisiner les plats locaux, proposer votre aide pour réparer une maison, apprendre quelques mots de français à des écoliers. Bref, vous l'aurez compris, les possibilités sont multiples.

Pendant votre voyage, surtout restez flexible. Ne soyez pas figé dans votre programme. Et puis, surtout, n'oubliez pas de vous prendre en photo ! Les selfies sont à la mode mais les habitants sont toujours ravis de pouvoir vous immortaliser et même de vous tenir compagnie sur les clichés.   

Seul en voyage en Roumanie ? Découvrez le pays autrement grâce à notre séjour "Immersion dans la vie rurale en Roumanie". Une virée dans la campagne et dans ses traditions au cœur de superbes paysages.

Nos conseils pour voyager seul en toute sécurité

Décider de voyager seul demande quelques précautions pour éviter des déconvenues. Voici une liste de conseils pratiques :

  • ne donnez aucune information personnelle (nom de votre hôtel, votre itinéraire…), ni ne dire que vous voyagez seul,
  • lorsque vous partez en balade, prévenez votre hôtel ou votre hôte de votre destination et de l'heure approximative de votre retour,
  • ne gardez pas d'objets de valeur sur vous, ce qui pourrait susciter des convoitises,
  • suivez les conseils des autres voyageurs et des locaux,
  • ne pas hésiter à solliciter de l'aide,
  • suivez votre instinct,
  • attention à ne pas abuser de boissons alcoolisées et refusez tout verre dont vous ne connaissez pas la provenance,
  • si vous louez une voiture, privilégiez un loueur connu dont le comptoir se trouve directement à votre lieu d'arrivée (aéroport, gare),
  • comportez-vous avec assurance,
  • achetez une carte SIM locale, cela vous permettra de téléphoner en cas de problème, sans exploser votre forfait téléphonique.

Nos tips pour éviter le coup de blues de la solitude

undefined

Bien que ce soit une décision mûrement réfléchie et assumée, voyager seul n'empêche en rien d'avoir, à un moment ou à un autre, un petit coup de blues. Malgré les rencontres, les merveilleuses choses que vous découvrez, il manque ce petit quelque chose pour que vous soyez totalement épanoui dans votre voyage. C'est le contact avec vos proches. Heureusement, il est aujourd'hui facile de communiquer avec son entourage et certains réseaux sociaux sont parfaits pour maintenir le lien en plus de donner des nouvelles.

Si vraiment la solitude vous pèse à certains moments de la journée, essayez d'aller dans des lieux animés, retrouvez des voyageurs rencontrés lors de vos balades etc. Vous pouvez également plonger dans un bon bouquin, celui qui vous fait oublier le temps, tellement il est captivant. Autre solution, rédiger un carnet de bord. Il deviendra votre compagnon de voyage à qui vous confierez tout, les bons jours comme les mauvais, tel un confident.