Retour au blog
17 avr. 2020

L'Ethiopie, berceau de l'humanité

Pourquoi partir en voyage en Éthiopie ?

undefined

Seul pays d’Afrique orientale à ne pas avoir connu de colonisation, l’Éthiopie possède une culture intacte et fascinante ! L’Éthiopie est aussi considérée comme un des berceaux de l’humanité. C’est au bord de la rivière Awash, dans le Nord-est du pays, que l’australopithèque Lucy a été découvert. Le squelette étonnamment bien conservé, est visible au musée d’Addis-Abeba, la capitale éthiopienne.

L’Éthiopie, c’est également des paysages et une culture à couper le souffle. Vous pourrez admirer les magnifiques montagnes du Simien, les lacs de lave près du volcan Erta Ale dans le Nord du pays, ainsi que les nombreux sites paléontologiques de la vallée de l’Omo dans le Sud.

Partez à la rencontre des peuples de la vallée du Grand Rift Africain. Le Sud du pays rassemble plus de 80 peuples qui ont chacun leurs propres coutumes et dialectes. Un voyage en Éthiopie, c’est la découverte d’une culture fondamentalement différente de la nôtre, loin de nos habitudes occidentales. Un dépaysement garanti !

Encore épargnée par le tourisme de masse, l’Éthiopie est toutefois en plein essor économique. Il y a fort à parier que le tourisme s’y développe rapidement dans les prochaines années, avec le risque de dénaturer les contacts avec les populations locales, qui restent encore très authentiques aujourd’hui. Alors n’attendez plus, l’Éthiopie, c’est maintenant !

Est-il dangereux de voyager en Éthiopie ?

voyage en éthiopie
Les zones à éviter en Éthiopie

Avoir peur de voyager en Éthiopie, c’est surtout avoir peur de l’inconnu. En réalité, l’Éthiopie est un des pays où il est le moins dangereux de voyager en Afrique. Les voyageurs, même seuls, peuvent prendre des bus locaux, se promener le soir dans les villes, sans aucun problème.

Bien sûr, l’Éthiopie reste un pays pauvre, où les touristes, surtout blancs, peuvent être vus comme des « portefeuilles sur pattes » dans les grandes villes. Mais les risques d’agression sont faibles, et il n’est pas plus dangereux de marcher dans les villes éthiopiennes de nuit que dans Paris. Quelques recommandations sont toutefois de mise :

  • Ne vous promenez pas avec d’importantes sommes d’argent. Laissez votre argent dans votre chambre d’hôtel, et ne sortez qu’avec la somme dont vous aurez besoin la journée.
  • Quand vous sortez, munissez-vous d’une photocopie de votre passeport plutôt que l’original.
  • Mettez vos effets personnels dans une banane sous la ceinture plutôt que dans un sac à main pour éviter les pickpockets et les vols à l’arraché qui peuvent être fréquents dans la capitale.

Entreprendre un voyage en Éthiopie n’est donc pas particulièrement dangereux. Néanmoins, il y a des zones à éviter. En particulier les zones frontalières, où le climat est particulièrement tendu, ainsi que la région du Sud-est, à cause de tensions entre les communautés locales. Mais les principales zones touristiques, comme la vallée de l’Omo et les hauts plateaux ne sont pas concernées par ces restrictions. Vous pourrez donc voyager sereins, et profiter pleinement de ce magnifique pays.

Pour plus d’informations sur la sécurité en Éthiopie, lisez les recommandations du gouvernement français.

Quels vaccins sont nécessaires lors d’un voyage en Éthiopie ?

Même si aucun vaccin n’est obligatoire, il est fortement recommandé de se faire vacciner au moins contre l’Hépatite A, l’Hépatite B, la fièvre typhoïde et la méningite. Les vaccins sont à faire au minimum 15 jours avant le départ.

En ce qui concerne le paludisme, tout dépend où vous comptez aller lors de votre voyage en Éthiopie. Il n’y a pas de risques dans la capitale et sur les hauts plateaux, mais si vous vous rendez dans les régions du Sud du pays, un traitement antipaludique sera nécessaire. Dans tous les cas, il est conseillé de prendre rendez-vous dans un centre Pasteur au moins un mois avant votre voyage. En effet, le traitement antipaludique doit se prendre deux semaines avant l’arrivée, et deux semaines après le retour.

Faut-il un visa pour voyager en Éthiopie ?

voyage en éthiopie
La chasse aux tampons sur les passeports !

L’obtention d’un visa est obligatoire pour voyager en Éthiopie. La procédure est toutefois simplifiée par la possibilité de faire un e-visa sur le site du gouvernement éthiopien. Le prix du visa pour l’Éthiopie est de $52 pour 30 jours, et de $72 pour 90 jours.

Récemment, la procédure a changé et il est désormais possible d’obtenir un visa à l’arrivée sur le territoire éthiopien, à l’aéroport d’Addis-Abeba. Attention : si vous vous rendez en Éthiopie depuis une frontière terrestre, il vous faudra faire la demande de visa en ligne au préalable. Le visa sur place n’est disponible qu’à l’aéroport.

Quand partir en Éthiopie ? Tout savoir sur le climat.

voyage en éthiopie
La meilleure période pour voyager ©Partir.com

Il existe deux climats distincts en Éthiopie. Un climat très doux dans la capitale et sur les hauts plateaux où il fait entre 20 et 25° toute l’année, et un climat aride dans les régions désertiques du Sud-est du pays, où les températures peuvent avoisiner les 50° !! Heureusement, les principaux lieux touristiques comme les hauts plateaux et la vallée du Grand Rift se situent en altitude et vous n’aurez pas à subir de telles chaleurs.

L’Éthiopie se situe juste au-dessus de l’Equateur, il n’y a donc pas d’été ni d’hiver et les températures ne varient pas beaucoup au cours de l’année. Il y a toutefois une saison des pluies entre les mois de juin et de septembre. Il est plutôt déconseillé de voyager en Éthiopie pendant cette période, bien que la saison des pluies, qui se caractérise par des averses orageuses en fin de journée, n’affectera pas beaucoup votre voyage.

La meilleure période pour entreprendre un voyage en Éthiopie est donc d’octobre à mai, où vous bénéficierez d’un climat idéal pour visiter le pays sans crouler sous la chaleur et vous faire surprendre par les averses !

Que mettre dans son sac avant de partir en voyage en Éthiopie ?

Faire son sac à dos avant de partir en voyage dans un pays inconnu est toujours une source de stress. Il faut à la fois savoir garder un sac léger pour ne pas s’encombrer outre mesure, mais ne rien oublier car on ne pourra pas forcément acheter ce dont on a besoin sur place. Pour vous aider dans votre démarche, voici une petite liste de choses à mettre dans votre sac avant de partir en Éthiopie :

  • Du papier toilette. Et oui ! Si on a l’habitude des WC d’hôtels et de restaurants propres et bien fournis, ça ne sera pas forcément le cas dans certains pays d’Afrique. Pensez à prendre au moins un rouleau pour éviter de pénibles pénuries !
  • Des vêtements chauds. Le froid n’est pas la première chose à laquelle on pense avant de partir en Afrique. Mais en Éthiopie, les températures peuvent rapidement chuter le soir et en matinée sur les haut plateaux, ainsi que dans la capitale. Il peut facilement faire 7 ou 8 degrés au lever du soleil, prévoyez donc une polaire ainsi qu’un manteau léger. Nous conseillons particulièrement une doudoune ultralégère, qui ne prend pas beaucoup de place dans le sac (comme la doudoune Uniqlo).
  • Une lampe frontale. Les coupures de courant sont fréquentes en Éthiopie, prévoyez donc une petite lampe frontale pour épargner vos tibias des tables basses !
  • Pas besoin d’adaptateur. Rien de pire que de commencer un voyage en allant acheter un adaptateur électrique à 50€ ! Heureusement, les prises éthiopiennes sont les mêmes que celles utilisées en France !

Quel mode de transport choisir pour un voyage en Éthiopie ?

voyage en éthiopie
Une route de montagne, près de Lalibela

Il est important de savoir que l’état des routes est assez mauvais en Éthiopie, ce qui rend les trajets en bus longs et mouvementés. Si vous voyagez pendant deux semaines ou moins, vous pouvez envisager de prendre quelques vols internes. Les temps de vols sont courts et les principales villes sont bien desservies. Cela vous évitera de passer votre temps dans les transports.

L’Éthiopie par voie aérienne

La compagnie Ethiopian Airlines propose des tarifs avantageux pour les vols internes. Toutes les villes majeures de l’historique route du Nord, comme Baher-Dar, Gondar, Lalibela et Axum sont très bien desservies et vous pouvez prendre l’avion entre chacune d’elles sans avoir besoin de retourner à Addis-Abeba. A titre d’information, un billet d’avion depuis Addis-Abeba jusqu’à Gondar coûte environ 130€ puis comptez 60€ pour l’avion Lalibela-Gondar. C’est plus cher que le bus, mais vous gagnez deux jours de voyage !

L’Éthiopie en bus

Si vous avez le temps, voyagez en bus ! C’est certes plus long que l’avion, mais le bus permet de vivre une vraie expérience en immersion avec les locaux.

Il y a plusieurs compagnies de bus privées en Éthiopie, et une compagnie gouvernementale. La différence est qu’avec la compagnie gouvernementale, vous pouvez réserver vos billets et choisir vos places à l’avance. Il faut attendre que chaque billet soit vérifié et le bus ne part que lorsque qu’il est plein, ce qui peut prendre du temps ! Les compagnies privées ouvrent simplement les portes du bus et vendent les tickets aux premiers arrivés, ce qui va beaucoup plus vite.

Pour des mesures de sécurité, il n’y a pas de bus de nuit en Éthiopie. Tous les bus longue distance partent très tôt le matin. Si vous n’achetez pas vos billets à l’avance, rendez-vous à la station de bus à 6h tapantes pour avoir une place !

Les bus privés et gouvernementaux opèrent le même tarif, soit environ 1,5€ pour 100km de route.

L’Éthiopie en voiture

En Éthiopie, il est impossible de louer une voiture sans chauffeurs. Si vous choisissez cette option, vous devrez vous faire accompagner sur tous les trajets par un chauffeur, qui vous servira également de guide et d’interprète.

Si vous projetez de faire un court voyage en Éthiopie, et de ne visiter que les environs d’Addis-Abeba, louer une voiture peut être envisagé. Mais si vous voulez vraiment visiter les hauts plateaux, la location vous reviendra très chère ! En effet, les prix sont d’environ 150€ par jour, l’addition va donc très vite grimper si vous comptez partir pendant deux semaines…

L’avantage de la voiture comparée au bus, c’est que les 4×4 supportent très bien l’état mitigé des routes éthiopiennes, et les temps de déplacement sont divisés par deux par rapport aux bus.

Le coût de la vie en Éthiopie, quel budget prévoir ?

Le coût de la vie en Éthiopie est assez faible comparé à nos habitudes Européennes. Les plus grosses dépenses sur place seront l’hébergement, la restauration, les activités accompagnées et les transports. Voici les prix par personne pour ces dépenses :

  • Un hôtel 2 à 3* : entre 20 et 30€
  • Un repas au restaurant : entre 5 et 10€
  • Une activité accompagnée par un guide (randonnée, visite) : entre 30 et 50€
  • Un vol interne : entre 50 et 160€

Comment gérer son argent en Éthiopie ?

La carte bleue est très peu utilisée en Éthiopie, vous ne pourrez souvent pas payer par carte. Vous devrez donc retirer de l’argent local.

Nous vous conseillons de partir avec un peu d’argent en Euros retirés au préalable. Vous pourrez les échanger dès l’arrivée à l’aéroport d’Addis-Abeba. L’aéroport dispose de deux bureaux de change. Vous pourrez ainsi payer pour les premières dépenses (taxi, hôtel, restaurant).

Pour la suite de votre voyage en Éthiopie, la méthode la plus simple est de retirer de l’argent local dans les grandes banques. Vous trouverez des banques pour retirer dans toutes les villes principales (Addis-Abeba, Lalibela, Axoum, Gondar, Bahar Dar, etc.).

Certains hôtels et restaurants acceptent le paiement en dollars US. Cela peut être une bonne idée d’en apporter un peu avec vous comme solution de secours si vous vous retrouvez en panne d’argent local.

Quels sont les incontournables d’un voyage en Éthiopie ?

L’Éthiopie regorge de paysages et de lieux culturels uniques au monde. Voici notre Top 5 des choses à faire en Éthiopie !

Visiter les églises de Lalibela

voyage en éthiopie
L’église de Saint-Georges, à Lalibela

Lalibela est considérée comme la ville sainte des chrétiens en Éthiopie. Elle est communément appelée la « Jérusalem Noire ». Et pour cause ! La ville ne compte pas moins de onze églises rupestres dont la plus connue, l’église Saint-Georges, est classée au patrimoine de l’UNESCO. Cette église a été taillée en profondeur à même la roche sur plus de 30 mètres !

La légende raconte que le roi Lalibela avait terminé la construction des dix premières églises, lorsque Saint Georges lui apparut sur un cheval blanc. C’est à cet endroit que le roi décida de tailler une nouvelle église dans la roche, qu’il dédia à Saint-Georges.

Randonner dans les montagnes du Simien

voyage en éthiopie
Une colonie de singes Gelada, sur les falaise du Simien

Le parc national du Simien se trouve dans le Nord de l’Éthiopie, sur les hauts plateaux. Classé au patrimoine de l’UNESCO, le parc du Simien culmine à plus de 4500 mètres d’altitude !

Prenez vos quartiers dans le village de Debarq, en bordure du parc. Laissez vos affaires lourdes à l’hôtel et partez en excursion dans le Simien ! À partir du village, vous aurez accès à des randonnées faciles, où vous pourrez admirer les splendides canyons et chutes d’eau du parc, ainsi que des espèces animales menacées. Sur les hauteurs, se trouve une colonie de singes Gelada. C’est la seule espèce vivante de ce genre de singe !

Visiter l’église d’Abuna Yemata

voyage en éthiopie
L’entrée de l’église taillée dans la falaise

Cette visite n’est réservée qu’aux voyageurs intrépides, et aux fanatiques d’escalade ! En effet, l’église Abuna Yemata est située à flanc de montagne à plus de 500 mètres de hauteur, face au vide ! Elle est connue comme l’église la plus inaccessible au monde. Même si l’ascension en elle-même ne présente pas de réel danger, elle est tout de même à déconseiller si vous avez le vertige ou des doutes sur votre agilité.

Taillée à même la paroi montagneuse, cette église a été ainsi bâtie pour que seuls les fidèles les plus convaincus puissent y accéder. Le jeu en vaut la chandelle et si vous arrivez à grimper jusqu’à l’église, vous pourrez voir les splendides fresques peintes sur les murs et admirer le panorama incroyable sur la vallée.

Rencontrer les peuples de la vallée de l’Omo

voyage en éthiopie
Une cérémonie du peuple Tsemay lors d’une fête de village

Quittons les hauts plateaux du Nord de l’Éthiopie pour nous immerger dans la culture des habitants de la vallée de l’Omo. Située au Sud-ouest du pays, cette vallée abrite une incroyable diversité de peuples et de cultures.

Plus de 200.000 personnes vivent dans cette vallée, et sont répartis entre plusieurs peuples qui n’ont pas changé leurs coutumes au fil des siècles. Ils perpétuent leurs traditions de peintures corporelles et leur mode de vie axé sur l’élevage et l’agriculture. 

Partez à la rencontre des tribus de la vallée de l'Omo avec Odysway.