Retour au blog
05 juil. 2019

Religion au Sri Lanka : quelles sont les principales croyances ?

Depuis des centaines voire des milliers d’années, la religion tient une place importante au Sri Lanka. Elle influence au quotidien les habitants, que ce soit au niveau culturel, politique, architectural… On ne compte plus non plus le nombre d’édifices religieux qui parsèment le territoire ! Il existe aujourd’hui 4 principales religions : le bouddhisme, l’hindouisme, l’islam et le christianisme. Découvrons leur origine et leur place dans la société sri-lankaise.

Le bouddhisme : la principale religion du Sri Lanka

Le bouddhisme est la première religion pratiquée au Sri Lanka. Et cela malgré la volonté des missionnaires et des colonisateurs qui ont voulu convertir la population au christianisme dès le XVIe siècle. C’est par ailleurs le pays qui a la plus longue histoire de tous les pays bouddhistes qui existent actuellement. Le bouddhisme regroupe 70% de la population et c’est la doctrine du Theravada qui est utilisée. Il s’agit de la doctrine la plus ancienne qui soit, celle de Bouddha lui-même, et qui consiste à accéder soi-même à l’Eveil.

Bouddha,
Une des nombreuses statues de Bouddha au Sri Lanka

Introduit par les Indiens au IIIe siècle avant J-C, le bouddhisme fait partie intégrante de la vie des habitants. Comme en témoignent les nombreux temples, statues de Bouddha et fêtes se déroulant tout au long de l’année. Comme par exemple celle de Poson en juin, pour célébrer l’introduction du bouddhisme au Sri Lanka. Ou encore Poya, ce jour sacré de pleine lune où les plaisirs futiles sont mis de côté et où l’alcool et le tabac sont proscrits. 

Le pays possède également de nombreux lieux de culte et de pèlerinage. La cité d’Anuradhapura est peut-être la plus emblématique puisqu’elle a été construite autour de la branche de l’arbre sous lequel Bouddha a atteint l’Eveil. Il y a également le Pic d’Adam, culminant à 2 243m d’altitude, le dernier lieu terrestre où vécut Bouddha. C’est en outre un lieu sacré pour toutes les religions du pays. Considérée comme la capitale bouddhiste du Sri Lanka, la ville de Kandy possède l’un des temples les plus sacrés du pays : le temple de la Dent. Dent qui a appartenu à Bouddha et qui est devenue un objet de vénération ultime.  

Temple de Dent, symbole du bouddhisme, la principale religion du Sri Lanla
Le Temple de la Dent, un temple sacré bouddhiste situé dans la ville de Kandy

L’hindouisme

Seconde religion du Sri Lanka, l’hindouisme concerne 15% de la population. Les Tamouls représentent la majorité des fidèles (70%). L’hindouisme est apparu bien avant le bouddhisme et se veut polythéiste. Il existe 3 principaux dieux : Brahma, Vishnu et Shiva dont les temples leur sont en grande partie dédiés. Cependant les hindouistes vénèrent principalement Shiva, à la fois dieu bienfaisant et destructeur. 

Les temples, appelés kovils, se distinguent par leur aspect très coloré comparé aux couleurs plutôt sobres des temples bouddhistes. Plusieurs fêtes religieuses rythment la vie des hindouistes. Citons le festival de Kataragama qui se déroule en été et qui célèbre le Dieu de la guerre Skanda Kumara et sa déesse Nalei. Durant cette fête ont lieu des cérémonies de purification mais aussi des rituels corporels assez impressionnants. Par exemple, marcher sur des braises ou se transpercer le corps avec des objets métalliques.

Kovils, temples hindous au Sri Lanka
Les Kovils : temples hindous qui se distinguent par leur aspect coloré

L’islam : une religion millénaire du Sri Lanka

Il y aurait environ 2 millions de musulmans au Sri Lanka. Cela représente environ 8% des habitants. L’islam est une religion qui est apparue au Sri Lanka au VIIIe siècle lorsque les colons arabes arrivèrent sur l’île. Pêcheurs, commerçants ou agriculteurs, ils sont majoritairement sunnites, respectent les paroles du Prophète et les 5 piliers de l’islam. Mais à l’arrivée des Portugais au XVIe siècle, ils se réfugient dans les montagnes du centre du pays pour fuir les persécutions. Ce n’est qu’aux XVIIIe et XIXe siècles que la population musulmane redevient plus importante, notamment avec les musulmans venus du Kerala, du Pakistan et de la Malaisie. 

La fête la plus populaire se déroule à Beruwela, située au sud de Colombo. Il s’agit du lieu historique où s’installèrent les premiers colons. A la fin du Ramadan, les musulmans s’y réunissent devant la tombe du cheik Ashareth pour l’honorer. Le Sri Lanka possède également plusieurs très belles mosquées. Celle de Red Masjid à Colombo avec ses motifs rouges et blancs de différentes formes. Ou bien celle d’Irakkamam, sur la côte est, aux magnifiques façades de couleur verte et blanche.

Si vous voulez partir au Sri Lanka, cliquez ci-dessous pour découvrir nos expériences.

Le christianisme

Dernière religion principale du Sri Lanka, le christianisme regroupe 7% de la population. Il rassemble des catholiques (90% des chrétiens), issus des colonisateurs portugais, et des protestants aux origines hollandaise et anglaise. C’est au XVIe siècle que le christianisme est introduit dans le pays avec l’arrivée des missionnaires portugais. Ces derniers construisirent des écoles catholiques et en découlèrent alors un nombre important de conversions particulièrement chez les Tamouls. Aujourd’hui, les chrétiens habitent essentiellement sur la côte ouest de l’île, notamment à Negombo, une ville au nord de Colombo. L’une des églises les plus importantes du pays est Notre-Dame de Madhu près de Mannar dans le nord du pays. Construite en 1872, c’est un haut lieu de pèlerinage qui accueille les fidèles lors des jours saints comme l’Assomption, dédiée à la Vierge Marie.