Retour au blog
19 déc. 2019

Mers et océans : 5 gestes simples pour participer a leur préservation !

Les mers et océans recouvrent 77,2 % de la superficie totale de notre planète. Cette dernière est constituée a 70 % d'eau. L'eau est la principale source d'oxygène des espèces vivantes sur Terre. Pourtant, la biodiversité est menacée par les activités humaines et par le réchauffement climatique d'origine anthropique. Des tonnes de déchets plastiques et chimiques sont déversées chaque jour dans les mers et les océans. Par surcroit, les émissions de gaz à effet de serre, le réchauffement climatique et la fonte des pôles menacent l'habitât et la survie de très nombreuses espèces vivantes. Vous voulez, a votre modeste échelle, contribuer à préserver les mers et océans ? Odysway a pense a un top 5 des gestes simples à faire pour y parvenir !



Réduire sa consommation de poissons pour préserver les mers et océans



La France consomme moins de poissons que ses voisins européens. Pourtant, les Français ingèrent 34,2 kg de poissons par an. Substituez davantage les fruits et légumes (bio) au poisson. De cette manière, vous contribuerez à réduire la demande globale sur le marche français. Malheureusement, vous n'arrêterez pas à vous seule(e) la surpeche industrielle mondiale. Mais au moins, limiter votre consommation de produits de la mer présentera un bénéfice double.



Dans une moindre mesure, vous ne contribuerez pas à la régression de la biodiversité marine. Et surtout, c'est bénéfique pour votre santé. Vous absorberez moins de métaux lourds, d'antibiotiques, de pesticides et de particules de plastique ! Envisage sous cet angle, on a plutôt envie de moins en manger, n'est-ce pas ?



Consommer des espèces de poissons non menacées



L'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (IUCN) estime que 6 des 7 espèces de tortues marines ainsi qu'une espèce de poisson sur 3 sont menacées d'extinction. Il en va de même pour la moitié des espèces de baleines. Les dangers sont donc bien réels et d'irrémédiables dégâts ont déjà été observes.



Vous aimez le poisson ? Il ne s'agit pas de vous en priver complètement, car manger du poisson est sain pour la santé humaine. Vous pouvez néanmoins continuer à ingérer des produits de la mer tout en agissant pour la préservation des mers et océans. Comment ? En évitant de surconsommer des espèces considérées comme menacées. Aux premiers rangs des poissons a éviter, on trouve : le thon rouge, le cabillaud, le saumon de Norvège, le saumon sauvage d'Atlantique, le lieu, le loup de mer, le merlu, la langouste, la lotte, l'anchois et les coquilles Saint-Jacques. Rassurez-vous, le merlan, la dorade, la truite, le lieu noir, le calamar, le bar, le maquereau, le mulet, la sardine, les moules ou les crevettes (entre autres) ne sont pas encore considérés comme menaces.



Réduire sa consommation de plastique



Le plastique, en termes de pollution, est le nerf de la guerre. La majorité de nos déchets en plastique finissent un jour ou l'autre par se retrouver dans les mers et océans. Il faut 450 ans pour qu'une bouteille en plastique, par exemple, ne se dégrade totalement. En conséquence, préférez le verre ou l'acier inoxydable aux bouteilles en plastique.



Autre geste simple à faire pour préserver les milieux marins : ne plus utiliser de gobelets, couverts ou pailles en plastique. Les déchets en plastique - bouchons, bouteilles, sacs, gobelets, couverts et pailles, emballages, etc. - sont responsables du décès de 50 % des tortues de mer dans le monde, qui les confondent avec les poissons. Selon l'ONU, les mers et océans contiendraient entre 15 et 51 milliards de particules de microplastique, ce qui met en danger toutes les espèces vivantes sur Terre (donc, l'humain également).



Voici un autre geste simple pour préserver mers et océans : acheter moins de produits emballés avec du plastique au supermarché. Privilégiez au maximum les épiceries bio et les marchés locaux.



Réduire son empreinte carbone pour préserver les mers et océans



L'empreinte carbone est une autre cause de la régression de la biodiversité marine. Réduire votre empreinte carbone permet d'agir à votre petite échelle pour atténuer les effets du changement climatique sur les mers et océans. Nos émissions de dioxyde de carbone sont responsables de l'acidification de l'eau, ce qui nuit à la survie des espèces marines.



Privilégiez le vélo, le train ou les transports en commun a la voiture, au bateau et a l'avion lorsque vous le pouvez. Optimisez aussi vos dépenses d'énergie chez vous (eau, électricité, etc.) : le logement est le principal agent responsable des émissions de gaz à effet de serre (27 %).



Participer au nettoyage des plages et des cours d'eau

Voici une idée de geste simple a faire pour aider a préserver les mers et océans : participer a des chantiers et des missions de nettoyage des plages, des rives de fleuves et des cours d'eau. Ceux-ci sont jonches de déchets plastique, surtout après la période estivale. Pourquoi ne pas rejoindre une association ou partir en nature avec des ami(e)s pour faire une collecte des déchets amoncelés au sol ? Enfilez des gants et débarrassez ensuite des détritus dans un centre dédié, compétent pour le traitement et le recyclage des déchets.



Participez a un projet de nettoyage des plages au Costa Rica.

Ce type de projets vous tente ? Odysway vous propose de participer au projet << Océans sans plastique >> au Costa Rica. Vous participerez au nettoyage des plages de la côte pacifique, en ramassant le plastique qui s'y trouve. Vous pourrez également profiter de ce voyage pour soigner des animaux dans un refuge au Costa Rica.