Retour au blog
07 oct. 2019

Temples au Népal : lesquels visiter ?

Quand on pense au Népal, la première image qui nous traverse l’esprit est celle de l’Himalaya. Mais le Népal, ce n’est pas que des sommets vertigineux que les voyageurs arpentent lors de treks à couper le souffle. Il est le pays de naissance de Bouddha et possède de ce fait un patrimoine religieux riche. Stupas et temples bouddhistes parsèment le territoire, vous en croiserez forcément un sur votre route. Sans oublier bien sûr les temples hindous qui, rappelons-le, font partie de la première religion du pays. Mais quels sont les temples incontournables à visiter au Népal ? Voici une liste des temples à ne pas manquer lors de votre voyage.

Katmandou et sa vallée : lieu des temples les plus emblématiques du Népal

Le stupa de Swayambunath

Au sein de la capitale népalaise se trouve l’un des plus anciens monuments religieux du Népal : le stupa de Swayambunath. Construit au cours du Ve siècle en l’honneur de Bouddha, il fait partie des temples bouddhistes majeurs au Népal. Pour l’atteindre, il faudra grimper pas moins de 365 marches mais l’effort fourni est largement récompensé. Devant vous se dresse un magnifique stupa orné des yeux du Bouddha, entouré de traditionnels moulins de prière. Ne manquez pas non plus le très beau panorama sur Katmandou. Attention toutefois à vos affaires car le surnom donné au site, à savoir le temple des singes, n’a pas été donné par hasard…

Le stupa de Swayambunath : temple nepal
Le stupa de Swayambunath

Le temple de Pashupatinah

Le long de la rivière Bagmati à Katmandou, le temple de Pashupatinah est davantage un lieu de recueillement qu’un lieu de culte. Dédié au dieu hindou Shiva, il est destiné aux cérémonies funéraires et donc accessible uniquement aux familles des défunts. Depuis l’autre côté de la rive, vous pourrez admirer son architecture faite notamment de toits en or.

Le temple Népal de Pashupatinah
Le temple de Pashupatinah, un lieu de recueillement

Le stupa de Bodnath

A 8 km de Katmandou, le stupa de Bodnath n’est pas seulement le plus grand d’Asie (40 m de haut) mais il est aussi un haut lieu de pèlerinage bouddhiste. Le stupa se compose à sa base de trois immenses terrasses représentant un mandala, où se trouvent 108 niches avec chacune une statue de Bouddha. Tout au long de la journée, comme dans de nombreux temples au Népal, les pèlerins tournent autour pour accomplir la kora.

Temple Népal Bodnath
Le stupa de Bodnath, haut lieu de pèlerinage bouddhiste

Le temple d’Indreshwar Mahadev

Le temple d’Indreshwar Mahadev, à l’architecture Newar, se niche au cœur de la vallée de Katmandou. Bâti à la fin du XIIIe siècle puis reconstruit au cours du XVe, ce temple hindou est dans le même style que les pagodes népalaises. Il se caractérise par un triple toit et une multitude de statues jonche la cour. A l’intérieur se niche en outre un lingam de Shiva.

Le temple d’Or

Le temple d’Or se situe dans la ville de Patan, au sud de la capitale et est un lieu de culte bouddhiste. Datant du XIIe siècle, son nom provient de ses façades recouvertes de plaques dorées. Magnifiquement décoré de sculptures et d’ornements, il se compose d’une pagode à trois étages.

Le temple de Budhanilkantha, l’un des nombreux temples du Népal dédié au dieu Vishnu

Situé à une dizaine de kilomètres au nord de Katmandou, le temple de Budhanilkantha est dédié au dieu Vishnu. Sa renommée vient de son immense statue de pierre couchée sur un bassin sacré, représentant le dieu hindou. Mais le temple est aussi un très bel édifice aux toits sculptés et aux portes en bois vernies.

Le temple de Changu Narayan

Dans la vallée de Katmandou, le temple de Changu Narayan s’élève sur une colline à 1 700 m d’altitude. Dédié au dieu Vishnu, il possède un double toit ainsi qu’une multitude de statues de déesses aux nombreux bras. Comme beaucoup de temples au Népal, il est riche en ornement comme en témoignent les boiseries peintes.

Le temple de Nyatyapola à Bhaktapur

La ville de Bhaktapur possède le plus haut temple du Népal. Du haut de ses 30 m, le temple de Nyatyapola est un chef-d’œuvre de l’art newar. Sa construction date de 1702 et il se compose de cinq étages. De part et d’autre de l’escalier, des statues représentant des animaux emmènent jusqu’à l’entrée du temple.

Temple Népal Nyatyapola
Le temple de Nyatyapola, un chef-d’œuvre de l’art newar.

D’autres temples à voir au Népal

Le temple de Maya Devi à Lumbini : l’un des temples les plus sacrés du Népal

Maya Devi et Lumbini, deux noms importants dans l’histoire de Bouddha. En effet, le premier fait référence à sa mère et le second à son lieu de naissance. Le temple de Maya Devi est donc un lieu particulièrement sacré et attire les bouddhistes du monde entier. Il se trouve au milieu d’un immense jardin où des récentes fouilles archéologiques ont permis de découvrir plusieurs temples ainsi qu’un sanctuaire en bois.

Le temple de Muktinath dans le district de Mustang

A la frontière du Tibet, le district de Mustang est au cœur de la chaîne de l’Himalaya. Un paysage grandiose qui abrite le temple de Muktinath à 3 710 m d’altitude. Il est à la fois un lieu de pèlerinage hindou et bouddhiste et rassemble plusieurs édifices religieux. Comme par exemple un temple dédié à Vishnu ou encore le temple de Jiwala Mayi où brûle la flamme éternelle de Muktinath.

Transmettez votre savoir à des enfants moines : une expérience unique made in Odysway

Temples au Népal : lesquels visiter ?
Avec Odysway, partez enseigner à des enfants bouddhistes au Népal.

Vous aimez transmettre vos connaissances ou êtes autodidacte dans un domaine particulier ? Embarquez alors pour une expérience unique avec Odysway au cœur du Népal. En immersion dans un monastère bouddhiste près de Katmandou, nous vous proposons d’enseigner à des enfants apprentis moines qui n’ont jamais eu la chance d’aller à l’école. Pendant 7 jours, vous allez vivre au quotidien avec ces enfants et partager avec eux des moments forts en émotions. Vous allez par la même occasion découvrir la vie simple des moines bouddhistes et les nombreux temples existants au Népal.